Notre page d'aide généalogique

 SOMMAIRE

L'Etat civil

Degrés etLiens de parenté
Empêchements et Dispenses

Retour à la Page d'Accueil

Le Service militaire

Les actes en Latin

coeurNos "Coups de Coeur"

 L'ETAT CIVIL

1334 - Le registre paroissial le plus ancien de France (Givry en Saône et Loire)
1539 - Ordonnance de Villers-Cotterets: Institution des registres de baptêmes avec indication du  nom du père
1563 - Concile de Trente: Mention des noms des parrain et marraine
1579 - Ordonnance de Blois: Création des registres de mariage, décès et publication des bans
1582 - Le Calendrier Grégorien remplace le Calendrier Julien: le 9 décembre est suivi du 20 décembre
1667 - Ordonnance de St-Germain-en-Laye (Code Louis)
Tenue des registres en deux exemplaire dont l'un est déposé un au greffe
Uniformisation de la rédaction des actes - Signature des parrain et marraine pour les baptêmes, des conjoints et des témoins pour les mariages et de deux des parents pour les sépultures
1674 - Tenue des registres sur papier timbré
1685 - Révocation de l'Edit de Nantes, suppression des registres protestants
1736 - Déclaration royale: Les deux registres ont un caractère authentique et doivent êtres signés par les deux parties
1787 - Édit de tolérance: Rétablissement des registres protestants
1792 - 20/25 septembre: Création de l'Etat civil moderne
La tenue des registres est enlevée aux prêtres et remise aux Municipalités<
Création des tables annuelles et décennales
Mention des profession, âge et domicile des défunts sur les actes de décès
1793 - 24 novembre: Entrée en vigueur du Calendrier républicain
1798 - du 22 septembre au 26 juillet 1800 (1er vendémiaire An VII au 7 thermidor An VIII): mariages au chef lieu de canton
1800 - Indication du lieu de naissance et de la filiation du défunt sur les actes de décès
1806 - Retour au Calendrier Grégorien
1816 - Suppression du divorce
1876 - Création du Livret de famille
1884 - Rétablissement du divorce
1886 - Mention des divorces en marge des actes de mariage et de naissance
1897 - Mention des mariages et légitimations en marge des actes de naissance
1923 - Mention des dates et lieux de naissance des parents sur les actes de naissance des enfants
1927 - Suppression des registres de publication de mariage
1945 - Mention du décès en marge de l'acte de naissance
1955 - Mention de l'adoption en marge des actes de naissance
1989 - Suppression des mentions marginales sur les exemplaires des actes détenus par les greffes

Sources : Jean SALAUN

Retour au Sommaire de l'Aide

Retour à la page d'accueil

 LE SERVICE MILITAIRE
" Refusez de vous battre
      Refusez de la faire
            Ne faites pas la guerre
                 Tueuse de pauvres gens..."
(Boris VIAN)

1798 - La loi de Jourdan du 19 fructidor an 6 institue la conscription durant 5 ans des hommes de 20 à 25 ans.
1802 - Service de 5 ans. Le remplacement est autorisé. Tous les jeunes gens âgés de 20 ans sont appelés au Chef lieu de canton devant la commission de recrutement. Après les exemptions prévues par la loi on procède au tirage au sort de ceux qui vont former le contingent requis (Archives - Série R), d'où l'origine de l'expression "tirer le bon numéro". Le remplacement n'est pas rendu par amitié mais fait l'objet d'un contrat, souvent notarié, où le fils d'une famille aisée achète son remplaçant.
1818 - Service de 6 ans
1824 - Service de 8 ans
1832 - Service de 7 ans
1855 - Le remplacement n'est plus possible, mais moyennant une somme de 2500 F. de l'époque, on peut être racheté et par la suite exonéré.
1868 - Service de 5 ans pour la moitié du contingent par tirage au sort et de 6 mois pour les autres (remplacement autorisé)
1872 - Service obligatoire et universel de 5 ans; le remplacement est supprimé. On peut être dispensé de service pour cause de soutien de famille, métier d'enseignant, ...
1889 - Service de 3 ans
1902 - Service obligatoire et universel de 3 ans. Les sursis pour études, charges, sont institués.
1920 - Service de 12 mois
1923 - Service de 18 mois
1935 - Service de 18 mois ou de 2 ans
1945 - Service de 1 an ou de 15 mois
1950 - Service prolongé à 18 mois
1956 - 1962 Guerre d'Algérie: Maintien sous les drapeaux jusqu'à 30 mois
1965 - Service de 16 mois
1970 - Service de 12 mois
1992 - La loi du 4 janvier 1992 confirme la durée du service national à 10 mois, 16 mois pour la coopération et 20 mois pour les objecteurs de conscience. Le régime des reports permet de gérer son départ de 18 à 27 ans.
2001 - La mise en place d'une armée de métier entraîne la suppression de la conscription.

Sources:
- Article de Christiane Bastard-Gruel (La Dépêche - Evreux)
- Bulletin du Centre Généalogique des Côtes d'Armor Généalogie 22 N° 34 Avril 97
- Revue Française de Généalogie N°104 - Juin/Juillet 1996

Retour au Sommaire de l'Aide

Retour à la page d'accueil

 DEGRES et LIENS DE PARENTE - EMPÊCHEMENTS et DISPENSES

   Vous avez peut-être rencontré dans un acte de mariage antérieur à la Révolution cette formulation quelque peu sibylline :
(...) je reçois les promesses de futur mariage de (...) après avoir vu la dispense de consanguinité du quatre au quatre en date du dix-neuvième Janvier dernier signé Jean JOSEPH Evêque de Saint-Malo et plus bas par BABIN chanoine secrétaire insinuée et contrôlée au greffe des insinuations ecclésiastiques du diocèse de Saint-Malo le vingt du courant signé RICHET (...)
   Ceci signifie qu'une dispense à un empêchement au mariage a été nécessaire.
    Les principales causes d'empêchement au mariage sont:

- la Consanguinité
   Les fiancés ont un ancêtre commun. Il faut se référer au degrés de parenté en Droit Canon régi par les décisions du Concile de Trente. "Du deux au deux" signifie qu'ils sont germain, "du trois au trois" cousins issus de germains et "du quatre au quatre" enfants de cousins issus de germains (ou petits-enfants de cousins germain) ce qui constituait la limite. On peut imaginer toutes les combinaisons intermédiaires du type "du trois au quatre"... Seul le Pape peut accorder une dispense au 2ème degré.

Degrés de parenté

- l'Affinité
   L'un des fiancés est veuf. Son conjoint est consanguin avec l'ancien conjoint, comme par exemple "du 1 au 2" le veuf épousant sa nièce par alliance.
-l'Honnêteté publique
   Il s'agit du même cas que l'affinité mais le lien n'a pas été au delà des fiançailles, comme par exemple un homme qui épouse une femme après avoir été fiancé à sa soeur.
- l'Affinité (ou Cognation) spirituelle
   Elle nait du parrainage d'un enfant. Le cas le plus fréquent est celui d'un veuf (ou d'une veuve) voulant épouser la marraine (ou le parrain) de son enfant. L'empêchement subsiste après le décès de l'enfant.
- l'Adultère
   Si un veuf et sa fiancée ont commis l'adultère, il faudra obtenir une dispense de Rome et jurer que ce "crime" n'est pas la cause de la mort de la première épouse.
- Le Temps interdit
   Il est interdit de se marier pendant le Carême ou l'Avent, mais cela peut gêner les marins ou les soldats.
- Le Lieu
   Il faut justifier d'un an de résidence dans le diocèse.
- La publication des bans
   Presque tous les nobles obtiennent dispense de deux bans.


Liens de de parenté

LE DOSSIER DE DISPENSE
 Un dossier complet comporte:
- la supplique des fiancés    comportant les noms, prénoms professions et domiciles des "supplicants", la nature et le degré de l'empêchement, et pour les cas d'affinité et de consanguinité, un tableau de cousinage où figurent les ascendants de la lignée menant à l'ancêtre commun et dont l'intérêt pour le généalogiste n'est pas à démontrer.
- l'enquête   menée à la paroisse, elle comporte les témoignages de quatre personnes, avec éventuellement des précisions sur les situations familiales et des copies des actes.
- l'accord de l'Evêque   Ces dossiers de dispense peuvent être trouvés aux Archives Départementales Série G (Affaires ecclésiastiques)

Sources:
Dispenses :
Article de Didier ROUSVOAL - "Le Lien" - Bulletin du Centre Généalogique du Finistère - N°51 (3e Trim.1994)
Tableaux des Degrés et Liens de parenté :Sylvie et Guy LAFARGUE - Bulletin N°3 du
Cercle Généalogique Norvillois

Retour au Sommaire de l'Aide

Retour à la page d'accueil

 LES ACTES EN LATIN

   Ceci n'est pas un dictionnaire Latin-Français, mais simplement un petit aide-mémoire susceptible d'aider le Généalogiste dans ses recherches.

   Dans certaines paroisses, le latin a été employé pour la rédaction des actes jusqu'au début du XVIIe siècle ce qui complique sérieusement le travail de déchiffrage auquel doit se livrer le chasseur d'ancêtres. En effet aux difficultés de la paléographie vont s'ajouter celles liées à l'utilisation d'un latin souvent mal maîtrisé par les clercs et quelquefois qualifié avec un peu de mépris de latin d'église.

Acte de naissance en latin

B.M.S. de PLOUESCAT (Finistère)

   Il faut d'abord se livrer à la transcription des actes avant de procéder à leur traduction. Heureusement ceux-ci sont construits selon une structure simple et répétitive et les termes utilisés sont relativement peu nombreux. Encore convient-il de prendre garde à l'orthographe quelquefois archaïque comme, par exemple, conigum pour conjugum (les époux) ou paroecia pour parochia (la paroisse).

d'abord... la TRANSCRIPTION
(effectuée avec l'aide d'Etienne ALLAIN)

 

... ensuite LA TRADUCTION...

Katherina filia Alani MOAN et Annae GUILLERM fuit
baptizata per me Alano AN GALL presbiterum ferta in fontibus
baptismatibus per Johannes GUILLERM patrinus et Johanna
BARZ matrina die prima mensii junii anno
que supra


Catherine fille d'Alain An MOAN et Anne GUILLERM a été
baptisée par moi Alain An GALL prêtre et tenue sur les fonts
baptismaux par Jean GUILLERM son parrain et Jeanne
BARTZ sa marraine le premier jour du mois de juin même année
que ci-dessus
(1598)


   LES DATES
Les jours :
die prima = le premier jour * die seconda = le second jour * tertia, quarta, quinta, sexta, septima, octava, nona, decima = dix * undecima = onze * duodecima = douze * decima tiertia = treize * ,..., decima nona = dix-neuf * vigesima = vingt * visegima prima = vingt et un * ,..., trigesima = trente * trigesima prima = trente et un *
Les mois :
mensis januarii = mois de janvier * februarii, martii, aprilis, maii, junii, julii, augusti, septembris ou 7 bris ou VII bris, octobris ou 8 bris ou VIII bris, novembris ou 9 bris ou IX bris, decembris ou 10 bris ou X bris
Les années :
millesimo ou mimo = millième * quingentesimo = cinq-centième * sexcentesimo = six-centième * septingentesimo = sept-centième * decimo = dixième * vigesimo = vingtième * trigesimo = trentième * quadragesimo = quarantième * quinquasesimo = cinquantième * sexagesimo = soixantième * septuagesimo = soixante-dixième * octogesimo = quatre-vingtième * nonagesimo * quatre-vingt-dixième *
Exemples :
die trigesima prima mensis augusti anno Domini millesimo sexcentesimo octogesimo secundo
le trente et unième jour du mois d'août de l'an du Seigneur (de grâce) mil six cent quatre-vingt-deux
die seconda mensis 7 bris anno que supra
le second jour du mois de septembre de la même année que ci-dessus

   LES MOTS GENERAUX
ad = vers, chez, dans les environs de * ante = avant * post = après * apud = près de, chez, en, à * circiter, circa, circum, plus minus = autour de, aux environs de * coram = en face de, en présence de * cum = avec * ex = de (exprime la provenance) * nunc = maintenant * prae = devant, en raison de * pro * devant, en faveur de, pour * semper * toujours * sine = sans * sub = sous * supra = au-dessus.
Dominus, Dõm = Messire * magister = maître * honestus = honorable * parochia (paroecia) = paroisse * parochus, curio, curatus, parochiae pastor, parochiae rector = curé * vicarius = vicaire * subcuratus = sous-curé * subsignatus = soussigné * testes = les témoins * testibus presentibus (testibus pbus) = en présence des témoins * et aliis = et autres * mane = le matin * vespere = le soir * eiusdem loci = du même lieu *; in pago de = du village de.

   LES MOTS DE L'ACTE DE BAPTEME
natus (nata) est (fuit) = est né(e) * baptisatus (baptisata) est (fuit) = a été baptisé(e) * renatus (renata) est = a été baptisé(e) * patrinus = le parrain * matrina = la marraine * susceptores les parrain et marraine * quem suscepterunt Joannes et Maria = dont Jean et Marie ont été les parrain et marraine * levantibus = les parrain et marraine étant * qui de sacro fonte suscepit = qui tient sur les saints fonts baptismaux * geminus = jumeau.

   LES MOTS DE L'ACTE DE MARIAGE
uxor = l'épouse * duxit uxorem = a pris pour épouse * matrimonium conduxit = a épousé * matrimonium contraxit com = a contracté mariage avec * matrimonium contracterunt = ont contracté mariage * celebravit nuptias = a célébré le mariage * promissis denuntiationibus = après la publication des bans * in facie Ecclesiae = devant la Sainte Eglise * sponsalia = les fiançailles * servata Concilii tridentini forma (servata C.T. fõa) = suivant le rite défini par le Concile de Trente(1) * defunctus (defuncta) = défunt(e) * dispensatione super tertio consanguinitatis gradu = ayant obtenu dispense du 3e degré de consanguinité.
(1) En 1563, le Concile de Trente imposa que fussent inscrits dans l'acte de mariage les dates de la publication des trois bans dans la paroisse, l'absence d'opposition, la présence du curé et de deux ou trois témoins. Rappel également du temps clos (Avent, Carême)

   LES MOTS DE L'ACTE DE SEPULTURE
obiit, cecidit, mortuus est, morte sublatus est, functus est, defunctus est, e vivis excessit = est décédé * animam deo reddidit (ããm deo reddidit) = rendit son âme à Dieu * aetatis suae 60, 60 annos natus = âgé de 60 ans * domo sua = dans sa maison * sacramentis munitus = muni des sacrements * extremae unctuionis munitus = muni du sacrement d'extrême onction * in communione sanctae matris Ecclesiae = dans la communion de notre mère la Sainte Eglise * casu inopinato, subitanea morte = de mort subite * casu violento = de mort violente * apoplexia correptus = emporté par une attaque d'apoplexie * cujus corpus sepultum fuit in cimiterio (coemeterio) = dont le corps fut inhumé dans le cimetière * Quiescat aeterna in pace = Qu'il repose dans la paix éternelle.

   LES MOTS DE LA PARENTE
Le vocabulaire latin de parenté est particulièrement riche et précis :
pater = le père * mater = la mère * filius = le fils * filia = la fille * conjugum (conigum) = les époux (au pluriel) * conjux = l'époux ou l'épouse * conjugis = de l'époux ou de l'épouse * innuptus = célibataire * orbatus (orbata) patre et matre = orphelin(e) de père et de mère * vidus, vida = veuf, veuve * avus = aïeul (grand-père) * avia = aïeule (grand-mère) * proavus = bisaïeul * proavia = bisaïeule * abavus = trisaïeul * abavia = trisaïeule * patruus = oncle paternel * amita = tante paternelle * avunculus = oncle maternel * matertera = tante maternelle * patruelis (masc) = cousin germain du côté paternel, fils de l'oncle paternel * patruelis (fém.) = cousine germaine du côté maternel, fille de l'oncle paternel * amitinus = cousin germain du côté paternel, fils de la tante paternelle * aminita = cousine germaine du côté paternel, fille de la tante paternelle * consobrinus * cousin germain du côté maternel * consobrina = cousine germaine du côté maternel * nepos = petit-fils ou neveu(2) * neptis = petite-fille ou nièce(2) = pronepos = arrière-petit-fils * proneptis = arrière-petite-fille * abnepos = arrière-arrière-petit-fils * abneptis = arrière-arrière-petite-fille.
(2)Le neveu se dit généralement fractis filius le fils du frère ou sororis filius le fils de la soeur et la nièce fractis filia la fille du frère ou sororis filia la fille de la soeur.

   QUELQUES PRENOMS
Aegidius (a) : Gilles (Gilette) *Amatus (a) = Aimé(e) * Ambrosius = Ambroise * Anna = Anne * Antidus, Antida = Antide * Antonius (a) = Antoine(tte) * Andreas = André * Aubricius = Aubry * Augustinus = Augustin * Augustus = Auguste,

Bartholomeus = Barthélémy * Barbara = Barbe * Beatrix = Béatrice * Benedictus = Benoît * Benignus = Bénigne * Blasius, Blasia = Blaise * Bonae = Bonne * Bonaventure = Bonaventure,

Caecilia = Cécile * Carolus (a) = Charles (Charlotte) * Casparu = Gaspard * Catherina = Catherine * Claudius (a) = Claude * Claudina = Claudine * Christianus = Christian * Christiphorus = Christophe * Clara = Claire,

Desiderius (a) = Didier (Didière) * Desideratus (a) = Désiré(e) * Dionysius (a) = Denis(e) * Dorothea = Dorothée,

Emilius (a) = Emile (Emilie) * Eleusippus = Eleusippe * Evae = Eve,

Ferreolus = Ferreol * Franciscus (a) = François(e) * Ferrucius = Ferjeux * Felix = Félix * Felicitas = Félicité, Félicie,

Gasparus (ina) = Gaspard (ine) * Generosa = Généreuse * Genovefa = Geneviève * Georgina = Georgina * Georgius (a) = Georges (ette) * Guillelmus = Guillaume * Germanus (a) = Germain(e) * Guido = Guy * Guarinus = Guérin,

Henricus (a) = Henri(ette) * Hieronimus = Jérôme * Hilarius = Hilaire * Hugo = Hugues * Hugetta = Huguette * Hycinthus = Hyacinthe,

Jacobus = Jacques * Jaccobea = Jacquette, Jacotte, Jacqueline, Jacobée * Jacintha : Hyacinthe * Jo(h)annes (a) = Jean(ne) * Josephus (a) = Joseph(e, ine) * Julianus (a) = Julien(ne) * Julius = Jules,

Laurentinus = Laurent * Laurentina = Laurence, Laurette * Leo = Léon * Leodegarius = Léger * Leonardus = Léonard * Lucas (Lucia) = Luc (Lucie) * Ludovicus (a) = Louis(e),

Magdalena = Madeleine * Maimbodus = Maimboeuf * Mammes = Mammès * Marcellinus = Marcellin * Marcellus (a) = Marcel(le) * Marcus = Marc * Martinus (a) = Martin(e) * Matheus = Mathieu * Matthias = Matthias * Mauricius = Maurice * Michael = Michel,

Nicolaus = Nicolas * Noemus = Noé,

Paulus = Paul * Pernetta = Pernette * Petra, Petreta = Pierrette * Petrus = Pierre,

Quirinus = Quirin,

Regina = Reine * Renatus (a) = René(e) * Remigius = Rémy * Rolandus = Roland * Romanus = Romain * Romaricus = Romary * Rosa = Rose,

Sebastianus (a) = Sébastien(ne) * Stephanus = Etienne * Sophia = Sophie * Teresia = Thérèse * Théobaldus = Thiébaud * Théodoricus = Thierry * Toussanus (a) = Toussain(e),

Uldaricus = Ulrich * Ursulae = Ursule,

Val(de)bertus = Valbert * Valentinus = Valentin * Valerius = Valère * Valerianus = Valérien * Verena = Vérène * Veronica = Véronique * Vincentius = Vincent * Vitus = Guy.

Pour en savoir plus :

Le Lexique Latin-François de Jean ZINZEN et Jean-Paul CORNU

http://membres.lycos.fr/numa/latin.html

Dictionnaires et Prénoms latins de
Lucien DEFAWE

http://contescourt.chez.tiscali.fr/

Le Latin pour grands débutants

http://perso.wanadoo.fr/prima.elementa/index.html

Dictionnaire Latin-Français

http://isuisse.ifrance.com/ssgf/Dictionnaire_de_latin.htm


Sources:
Brochure réalisée par la section de Besançon du Centre d'Entraide Généalogique de Franche-Comté.

Retour au Sommaire de l'Aide

Retour à la page d'accueil

 NOS COUPS DE COEUR coeur

Nadine BRETAGNOLLE

C'est un site beau, poétique et plein d'humour...

http://perso.wanadoo.fr/nad.b3-everquest/

Emmanuelle VISSEAUX

Un site magnifique qui ne manque pas de petites lumières !...

http://visseaux.org/

Clet-Noël GENTRIC
Une famille bigoudène

Le site de la "famille GENTRIC" de notre cousin du Sud... Finistère

http://famille-gentric.net/

Thierry GOAOC
et sa Généalogie du Haut-Léon

Notre "multi-cousin" de Plounévez-Lochrist et Plouescat avec ses curiosités familiales et ses personnages pittoresques...

http://www.brokozh.net/

Paul KERRIEN
"Le Moulin des ancêtres"

Pour tout savoir sur un moulin breton en annexe à une généalogie finistérienne...

http://ancetresmeuniers.free.fr/

Patrick OGER
Le Trait d'union

De la Mayenne au Finistère-Nord, de Bonchamp-lès-Laval à Cléder, le site vivant de notre "pas encore cousin"...

http://perso.wanadoo.fr/padrig/genealogie/

Pascal QUEFF

Un site agréable, plein d'annecdotes et d'émotion... et bigrement bien fait sur le plan technique...

http://perso.wanadoo.fr/quillet.cueff/

Michel THEBAULT

Un Norvillois qui a épousé une Finistèrienne... Des pages pleines d'humour, une mine d'or pour le débutant, mon "Professeur de Web"...

http://home.tele2.fr/mthebault/

 ... ET NOUS RECOMMANDONS AUX DEBUTANTS... ET AUX AUTRES...

Logo GénéaPass * La "Bible" de tous les Généalogistes... Incontournable...

http://www.geneapass.org/

* Les pages de Philippe RAMONA (Dépouillements gratuits)

http://www.es-conseil.fr/pramona/p1gen.htm

* L'Entraide Généalogique

http://www.francegenweb.org/~entraide/index.php

 ... ET D'INDEXER LEUR GENEALOGIE SUR GENEANET 

Retour au Sommaire de l'Aide

Retour à la page d'accueil